Evénements et Actualités

Retrouvez un événement ou une actualité. Parcourez l’agenda.

Le premier centre de simulation de vol sur A220 de l'océan Indien

07 Janvier 2020

Le premier centre de simulation de vol sur A220 de l'océan Indien

C’est officiel le premier centre de simulateur de vol pour pilote de ligne A220 de l’Océan Indien sera installé à l’île de La Réunion.

L’idée de la création d’un centre de simulation de vol à La Réunion est née au moment de la réflexion portée par Air Austral pour le renouvellement de sa flotte moyen-courrier. Pour rappel, Air Austral a annoncé en octobre dernier la commande ferme de trois A220-300 au constructeur européen AirBus.

Guillaume Branlat, président du Directoire SA ARRG, Marie-Joseph Malé, Président Directeur Général d’Air Austral, et Eric Renault, président de SIMAERO, ont signé le vendredi 15 novembre 2019 un mémorandum d’entente posant les bases du projet qui débuteront en septembre 2021.

Projet porté par air austral, simaero et l’Aéroport Roland Garros de La Réunion

Il sera implanté, dans un bâtiment situé en zone aéroportuaire. Le centre fonctionnerait avec 1 simulateur A220 au démarrage et serait dimensionné pour accueillir à terme 1 à 3 simulateurs supplémentaires si rentabilité avérée. Air Austral a pour cela établi un partenariat avec le groupe Simaero, un des plus grands fournisseurs indépendants de formation en simulateur de vol de pilote commercial au monde, et SA Aéroport Roland Garros de La Réunion

Le 3ème centre de simulation de vol sur A220 au monde

A ce jour, seuls deux centres au monde, disposent de simulation de vol pour Airbus A220, situés à Zurich (Suisse) et à Riga (Lettonie). Face à ce faible nombre de simulateurs et à la probabilité de difficultés de disponibilité pour la formation règlementaire de ses pilotes, la compagnie a décidé de lancer le projet d’implantation d’un simulateur A220 à La Réunion. Cela ferait de ce centre de simulation de vol A220, le 3ème au monde et le premier simulateur A220 dans l’hémisphère Sud.

Ce centre de simulation de vol, contribuera assurément au rayonnement de La Réunion dans l’océan Indien, mais sera aussi un véritable élément de promotion de la Réunion au niveau mondial.